L'électrostimulation du nerf vague

Stimulation du nerf vague

Soigner par électrostimulation

L’électrostimulation du nerf vague par un dispositif spécial est utilisée pour traiter diverses affections, telles que l’anxiété, la dépression et les acouphènes.

C’est une technique qui a fait ses preuves lors de nombreux essais cliniques.

Le procédé consiste à envoyer des impulsions électriques à travers une électrode spéciale qui est placée sur l’afférence du nerf vague qui se trouve sur le pavillon de l’oreille. C’est une méthode non invasive et sans douleur, qui accompagne les autres méthodes que nous utilisons dans notre protocole exclusif.

Le nerf vague et le système nerveux autonome

Le nerf vague, également connu sous le nom de nerf pneumogastrique, fait partie des douze nerfs crâniens qui permettent la communication entre le cerveau et divers organes vitaux essentiels.

Le nerf vague parcourt presque l’ensemble des systèmes digestif et respiratoire et est impliqué dans le fonctionnement adéquat du pancréas, de l’estomac, du foie, de la thyroïde, de plusieurs glandes, de la trachée, des bronches et des poumons.

Il remplit des fonctions vitales et possède également une action hypotensive, c’est-à-dire qu’il abaisse la pression artérielle. Mais surtout, il possède une action sur le système nerveux autonome sympathique et parasympathique. En stimulant le nerf vague, on va activer le système parasympathique (repos et récupération) qui s’oppose au système sympathique (vigilance, stress).

Dans le cas d’acouphènes, certaines personnes vivent une véritable panique. Souvent, l’augmentation brutale d’un acouphène est très difficile à vivre, les personnes affectées n’arrivent plus à se projeter dans l’avenir de manière sereine et le stress s’installe durablement. Toute augmentation, même temporaire de l’acouphène, va provoquer un sentiment de stress intense, de panique et l’anxiété s’installe durablement.

Une personne soumise a un stress continu verra son système sympathique suractivé et recevra donc des hormones de stress en continu. Cette « surdose » d’hormones de stress créera un état d’excitation, de survigilance chez la personne qui pourra parfois la conduire à un état de panique, à un besoin de fuite ou d’agressivité.

Cerise sur le gâteau, cet état d’hypervigilance augmente la perception sensorielle en général, et donc celle de l’acouphène en particulier. Nous serons donc en présence d’un cercle vicieux, qu’il convient de stopper. C’est le rôle de ce protocole.

Les résultats

En activant le système parasympathique, nous abaissons le seuil de vigilance, diminuons le stress et stoppons les attaques de panique. Cela a des effets positifs pour les personnes dont l’acouphène est source d’anxiété, et va permettre de suivre plus sereinement le reste de notre protocole exclusif.

En utilisant la stimulation du nerf vague, nous avons obtenu des résultats positifs chez de nombreux patients, y compris ceux qui n’ont pas répondu à d’autres formes de traitement. Les avantages de la stimulation du nerf vague peuvent inclure une réduction des symptômes, une amélioration de la qualité de vie et une réduction des médicaments nécessaires pour gérer les symptômes.

Vous pouvez aussi aimer :