Effets de la physiothérapie chez les patients souffrant de troubles temporo-mandibulaires et d'acouphènes associés

Physiothérapie et kinésithérapie en lien avec les acouphènes

Effets de la thérapie manuelle cervico-mandibulaire chez les patients souffrant de troubles douloureux temporo-mandibulaires et d'acouphènes somatiques associés : Un essai clinique randomisé.


Cet essai clinique randomisé a étudié les effets de l'ajout de thérapies manuelles cervico-mandibulaires à un programme d'exercices et d'éducation sur les résultats cliniques chez des personnes souffrant d'acouphènes associés à des troubles temporo-mandibulaires (TMD).

Méthodes

Soixante et un patients souffrant d'acouphènes attribués à des troubles temporo-mandibulaires ont été répartis au hasard dans le groupe physiothérapie et thérapie manuelle ou dans le groupe physiothérapie seule. Tous les patients ont reçu six séances de physiothérapie comprenant des exercices crânio-cervicaux et de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM), des automassages et une éducation du patient pendant une période d'un mois. Les patients du groupe de thérapie manuelle ont également bénéficié de thérapies manuelles cervico-mandibulaires ciblant l'articulation temporo-mandibulaire et les muscles cervicaux et masticatoires. Les résultats primaires comprenaient l'intensité de la douleur des ATM et la sévérité des acouphènes. Les résultats secondaires comprenaient le handicap lié aux acouphènes (Tinnitus Handicap Inventory [THI]), l'incapacité liée aux PTM (Craniofacial Pain and Disability Inventory [CF-PDI]), la qualité de vie auto-évaluée (Short Form Health Survey [SF-12] en 12 points), les symptômes dépressifs (Beck Depression Inventory [BDI-II]), les seuils de douleur à la pression (PPT) et l'amplitude des mouvements de la mandibule. Les patients ont été évalués au départ, une semaine, trois mois et six mois après l'intervention par un évaluateur en aveugle.

Résultats

Les analyses ajustées ont montré de meilleurs résultats (tous, P < 0,001) dans le groupe exercice/éducation plus thérapie manuelle (tailles d'effet importantes) pour la douleur TMD (η 2 P = 0,153), la sévérité de l'acouphène (η 2 P = 0,233), THI (η 2 P = 0.501), CF-PDI (η 2 P = 0.395), BDI-II (η 2 P = 0.194), PPTs (0.363 < η 2 P < 0.415), et amplitude de mouvement (η 2 P = 0.350), mais des changements similaires pour le SF-12 (P = 0.622, η 2 P = 0.01) que le groupe exercice/éducation seul.

Conclusions

Cet essai clinique a montré que l'application de thérapies manuelles cervico-mandibulaires en combinaison avec l'exercice et l'éducation donnait de meilleurs résultats que l'application de l'exercice et de l'éducation seuls chez les personnes souffrant d'acouphènes attribués à des troubles musculo-squelettiques.

Lien vers l'article complet en anglais : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31665507/

Mots-clés : Thérapie manuelle ; Douleur ; Thérapie physique ; Douleur temporomandibulaire ; Acouphènes.

Vous pouvez aussi aimer :

Kinésithérapie de l'ATM
Acouphènes, il existe des solutions !