Le témoignage de Bernard - acouphènes + hyperacousie

Acouphènes et vaccin Covid

Quand nous avons reçu Bernard au centre pour la première fois, il présentait une très forte anxiété due en grande partie à l'apparition d'acouphènes avec une hyperacousie suite à un traumatisme sonore.

Selon lui, ces acouphènes et son hyperacousie sont arrivés subitement après une soirée en discothèque où la musique était très forte. Il pensait que tout allait rentrer dans l'ordre après quelques jours, mais ce ne fut pas le cas.

Lors de notre évaluation, nous avons noté un score de 94 à l'inventaire du handicap acouphénique (THI) et un score de 36 au questionnaire de l'hyperacousie (HQ). Ces scores sont considérés comme graves. Pour les acouphènes, c'est la catégorie "catastrophique". Quant à l'hyperacousie, on considère qu'elle est avérée si le score est supérieur à 22 points.

Catastrophique : toujours entendus, sommeil perturbé, difficultés avec n’importe quelle activité. C'est un cas grave, qui peut même complètement vous couper de vos activités quotidiennes. Le manque de sommeil et la fatigue viennent amplifier le phénomène.

Nous avons immédiatement pris en charge Bernard pour un programme pour acouphéniques + hyperacousiques. Après ce premier programme, nous avons patienté 6 semaines avant de revoir Bernard. Lors de l'évaluation, nous avons constaté une amélioration. Cependant, l'hyperacousie persistait et Bernard manifestait d'autres symptômes qui semblaient correspondre à de possibles effets secondaires liés au vaccin Covid. Crampes abdominales, douleurs aux jambes et à la mâchoire, acouphènes.

À partir de là, nous lui avons proposé de suivre un deuxième programme pour acouphéniques + hyperacousiques, que nous avons modifié pour inclure un procédé visant à éliminer la protéine Skype en cause dans ces probables effets secondaires. Nous avons de nouveau patienté 6 semaines après la fin de ce programme avant de revoir Bernard. Et là, soulagement de part et d'autre, nous accueillons un Bernard transformé. Souriant, détendu, comme nous ne l'avions jamais vu.

Après évaluation, nous obtenons un score de 26 au THI et un score de 9 au HQ. L'hyperacousie a quasiment disparu, et l'acouphène est revenu à un niveau "faible".

Bernard, qui était en arrêt complet de travail depuis plusieurs semaines a repris son activité à mi-temps, et mène désormais une vie normale.

 

Vous pouvez aussi aimer :

Le témoignage de Chris chez Activate
Encore une réussite pour notre programme de lutte contre les acouphènes
Patrick témoigne de son parcours au centre Activate à Genève