Le témoignage de Chris - acouphènes bourdonnants

Le témoignage de Chris chez Activate

Dans le domaine qui est le notre, il n'est pas toujours facile de trouver un patient qui prenne le temps de rédiger un témoignage complet. Chris a accepté de jouer le jeu, en répondant à nos questions. L'original est en anglais, voici la version traduite en français par Chat GPT et révisée ensuite pour supprimer la plupart des anglicismes.

Pour lire la version en anglais / to read the english version

1. Pouvez-vous décrire vos symptômes d'acouphènes et le type spécifique d'acouphènes que vous ressentiez ?

Mon problème a commencé avec une sensation de pression dans mon oreille droite et, après plusieurs jours, un bourdonnement a commencé dans mon oreille droite. Le bruit était incessant et au fil du temps, il est passé de bourdonnement à un sifflement ou un bruit de plainte aigu et grave dans ma tête.

Le problème était le plus marqué lorsque j'essayais de dormir, car tout ce que j'entendais était du bruit dans ma tête. Chaque fois que je finissais par m'endormir, je me réveillais en quelques heures pour entendre le bruit toute la nuit. Je me souviens de ne pas avoir bien dormi pendant des nuits entières, à un moment donné j'ai même essayé de me frapper la tête pour que ça s'arrête.

Il était également très difficile de tolérer les environnements bruyants, par exemple le bruit de fond dans un restaurant aggravait les acouphènes, c'est-à-dire que le bourdonnement revenait. Il était impossible de se concentrer sur autre chose que le bruit dans ma tête, et je devenais de plus en plus irritable, fatigué et très stressé, ce qui, je le comprends maintenant, rendait les symptômes des acouphènes encore pires.

En résumé, les acouphènes ont gravement affecté la qualité de ma vie. Je voulais juste que le bruit s'arrête, j'aurais même accepté de devenir sourd de l'oreille droite si cela pouvait stopper le bruit dans ma tête...

2. Quels traitements ou méthodes aviez-vous essayés avant de venir chez Activate, et pourquoi pensez-vous qu'ils n'ont pas été efficaces pour vous ?

Initialement, le problème a commencé pendant que j'étais en vacances, alors j'ai vu un médecin généraliste local qui a examiné mon oreille et a déterminé que je ne souffrais pas d'une infection de l'oreille. Il pensait que mon tube d'Eustache était peut-être rétréci/inflammé pour une raison quelconque, et j'ai donc été prescrit une cure de prednisone corticostéroïde pendant une semaine. Cependant, cela n'a pas arrêté le sifflement et le bourdonnement dans ma tête à droite.

Je suis rentré chez moi et je suis allé voir un spécialiste ORL, qui a effectué un test auditif et a déterminé que j'avais perdu environ 30 % de l'audition dans mon oreille droite. Il a ensuite organisé une IRM pour écarter une tumeur comme cause de mes problèmes d'audition. L'IRM n'a montré aucune structure anormale dans le cerveau ou l'oreille, bien que le radiologue ait commenté que j'avais beaucoup de petits capillaires proches des nerfs autour de mon oreille interne.

L'ORL a dit qu'il ne pouvait pas me dire la cause des acouphènes, peut-être une infection virale de l'oreille interne qui avait endommagé les cils de ma cochlée, ou une perte auditive liée à l'âge.

L'ORL m'a prescrit de la Bétahistine et de la Cinnarizine pour essayer de stabiliser et d'améliorer la situation. Les médicaments semblaient fournir une certaine réduction de l'inconfort, mais le bruit restait, bien que moins intense avec moins de variations de tonalités et de volumes. Je suis retourné un mois plus tard pour un autre test auditif, qui a montré que la perte auditive ne s'était pas améliorée et que le sifflement/bourdonnement était toujours présent. Comme je ne dormais pas à cause du bruit, j'étais épuisé, alors on m'a prescrit un sédatif pour m'aider à dormir.

Les acouphènes ont affecté ma vie sociale, car je trouve difficile de me concentrer sur une conversation si je suis dans ce que je ressens maintenant comme un environnement bruyant, par exemple un bar ou un restaurant. Je dois faire attention à l'endroit où je m'assois dans un restaurant, par exemple pour éviter d'être à côté d'une table de personnes qui parlent fort, car les sons étouffés rendent difficile l'écoute de ceux qui se trouvent à ma droite.

J'ai passé beaucoup de temps sur Internet à chercher des causes possibles et des traitements pour les acouphènes, par exemple des carences en vitamine D, en vitamine B12, en magnésium - donc au cas où elles seraient la cause, j'ai commencé à prendre des suppléments de ces vitamines et du sulfate de magnésium.

J'ai trouvé des applications pour les personnes souffrant d'acouphènes, qui incluaient une gamme de bruits de nature préenregistrés, par exemple des vagues, de la pluie, de l'eau courante et du bruit blanc pour aider à masquer le son constant. Pour moi, la façon la plus efficace de soulager les acouphènes était d'écouter le bruit d'une rivière chaque nuit pour masquer le bruit et m'aider à m'endormir.

J'ai également consulté un audiologiste spécialiste qui m'a recommandé d'essayer un appareil auditif pour réduire l'inconfort pendant la journée. Cela a vraiment aidé à masquer le son en amplifiant, je pense, d'autres sons extérieurs pour masquer le sifflement et le bourdonnement.

De mes recherches sur Internet, j'ai vu que certaines personnes disaient avoir constaté des améliorations après l'acupuncture. J'ai donc eu environ 6 séances avec un acupuncteur de médecine traditionnelle chinoise. Cela semblait réduire légèrement le volume des acouphènes.

Au fil du temps, j'ai réalisé deux déclencheurs qui aggravaient les acouphènes : d'abord, si j'étais fatigué, les acouphènes s'aggravaient, ce qui signifiait que je ne dormais pas, ce qui signifiait que j'étais plus fatigué et les acouphènes s'aggravaient, d'où les comprimés sédatifs qui m'ont aidé à rétablir un rythme de sommeil normal. Deuxièmement, si je buvais plus de 2 à 3 verres de vin pendant une soirée, les acouphènes devenaient plus forts et je restais éveillé toute la nuit à écouter le bourdonnement et le sifflement dans ma tête, donc maintenant je ne bois que 1 à 2 verres de vin par soirée pour éviter d'être tenu éveillé par les acouphènes. Je crois que l'alcool a l'effet de dilater les vaisseaux sanguins de mon oreille interne (les micro-capillaires sont très proches des nerfs), de sorte que les vaisseaux sanguins gonflés appliquent une pression sur les nerfs, ce qui irrite les nerfs et provoque la perception du bruit et donc les acouphènes.

J'ai également consulté mon médecin généraliste qui m'a prescrit un médicament antidépresseur à prendre pendant quelques semaines, car il y a des preuves que cela peut aider à soulager les acouphènes chez certaines personnes. Cependant, pour moi, ce médicament n'a pas fonctionné, en fait, j'ai souffert d'effets secondaires de l'agitation, ce qui m'a empêché de dormir la nuit, donc cela a aggravé mes acouphènes.

Mon médecin généraliste m'a ensuite recommandé de prendre contact avec le centre Activate.

3. Comment s'est déroulée votre expérience avec le programme de traitement chez Activate et quels aspects du programme avez-vous trouvés les plus utiles ?

J'ai visité le centre Activate, j'ai été évalué avec un questionnaire auto-administré pour évaluer l'impact des acouphènes sur ma vie, et j'ai été évalué comme étant très impacté par les acouphènes. Mon audition a été testée et dans mon oreille droite, ma conduction osseuse était plus sensible que ma membrane tympanique à la plupart des fréquences.

J'ai suivi un protocole de traitement intensif de 10 jours, qui comprenait : une thérapie laser de faible intensité appliquée aux poignets (pour aider à détoxifier le sang), une stimulation vasovagale (pour stimuler le système nerveux parasympathique afin d'être mieux équilibré avec le système nerveux sympathique et d'être moins stressé), un lit d'électrothérapie (pour stimuler/relaxer les muscles du cou et du haut du dos), un massage à l'intérieur de la bouche (pour aider à détendre la zone musculaire au sommet du tube d'Eustache) et la prise de plusieurs suppléments quotidiens (magnésium, curcuma et Glynac).

J'ai suivi ce protocole avec une série de traitements supplémentaires de thérapie laser de faible intensité, mais cette fois dirigés dans l'oreille, ce que je crois avoir été le plus efficace. J'ai également eu quelques tests auditifs supplémentaires au cours des 3 mois suivants, qui ont montré une amélioration significative de l'équilibre entre ma sensibilité tympanique et ma conduction osseuse dans mon oreille droite.

Enfin, j'ai eu 4 rendez-vous avec le physiothérapeute du centre Activate, ce qui, je crois, a également été efficace car il a soulagé la tension dans mon cou et à la base de mon crâne du côté droit de ma tête.

4. Quels étaient vos sentiments et expériences pendant le programme de traitement de 10 jours chez Activate ?

Le résultat du protocole de 10 jours a été que mes acouphènes ont considérablement diminué. Il n'est pas vraiment possible d'identifier quel élément a été le plus efficace, car le calendrier de traitement était en parallèle. Cependant, le résultat global a été une amélioration significative des symptômes. L'impact le plus notable a été l'arrêt du bruit fort de bourdonnement, qui a laissé place à un sifflement plus aigu, qui au fil des semaines a des périodes de volume plus fort et plus faible pendant la journée.

5. À quel moment pendant le traitement avez-vous commencé à remarquer un changement dans vos symptômes d'acouphènes ?

Je dirais que j'ai commencé à remarquer une amélioration après environ 5 jours.

6. Dans votre vie aujourd'hui, quel impact le programme de traitement des acouphènes de Activate a-t-il eu sur votre bien-être général ?

L'impact du programme Activate sur ma vie a été positif et impressionnant ! Cela signifie que je peux profiter de ma vie à nouveau et ne plus être complètement concentré sur mes symptômes d'acouphènes.

Les acouphènes sont toujours présents, le bruit de bourdonnement a disparu et est remplacé par un sifflement qui parfois devient un bruit de sifflement, mais maintenant à un niveau que je peux gérer et j'espère vraiment que la situation continuera à s'améliorer.

J'ai appris à ignorer partiellement le sifflement, c'est-à-dire à essayer de le bloquer, mais si j'en parle ou y pense, il semble devenir plus fort.

En plus du protocole de traitement Activate, pour réduire l'impact des acouphènes, je me concentre sur : prendre le temps de me reposer, éviter l'excès d'alcool, éviter de me laisser stresser. Je crois que suivre d'autres protocoles aidera à réduire davantage l'impact des acouphènes sur ma vie.

7. Recommanderiez-vous notre programme à d'autres personnes souffrant d'acouphènes, et pourquoi ?

Je recommanderais vivement aux personnes souffrant d'acouphènes de demander de l'aide auprès de Activate. Je crois que les protocoles de traitement holistiques et multiples m'ont aidé à retrouver une vie normale.

Cela a été un long parcours qui a demandé beaucoup de patience, mais je crois que je suis bien sur le chemin de la guérison.

Mes symptômes restants que j'espère améliorer encore en complétant le programme chez Activate avec d'autres traitements sont : un sifflement aigu mais à faible volume et un bruit de sifflement au coucher. Et le matin, une sensation de pression dans mon oreille chaque matin.


Original English version

1. Can you describe your tinnitus symptoms and the specific type of tinnitus you were experiencing
My problem started with a feeling of pressure build-up in my right ear and after several days a buzzing noise commenced in my right ear. The noise was incessant and over time it changed from buzzing, to a low & high pitch whistle or whining noise in my head. 

The problem was most profound when trying to sleep, as all I could hear was noise in my head, whenever I eventually went to sleep, I would wake in a couple of hours, to hear the noise throughout the night. I remember not sleeping well for nights on end, at one point I even tried banging my head to get it to stop. 

Also it was very difficult to tolerate noisy environments eg the background noise in a restaurant made the tinnitus worse ie the buzzing noise came back. It was impossible to concentrate on anything other than the noise in my head, and I became increasingly irritable, tired and very stressed, which I now understand effectively made the tinnitus symptoms even worse. 

In summary, the tinnitus severely impacted the quality of my life. I just wanted to get the noise to stop, I would have even volunteered to be made deaf in my right ear, if it would stop the noise in my head…


2. What treatments or methods had you tried before coming to "Activate," and why do you think they were not effective for you?
Initially, the problem started whilst I was on vacation, so I saw a local general physician,  who examined my ear and determined I was not suffering from an ear infection. He thought possibly my Eustachian tube was narrowed/inflammed for some reason, hence I was prescribed a weeks course of prednisilone corticosteroid tablets. However this did not stop the whistling and buzzing noise in my head on my right. 

I returned home and went to see an ENT specialist, who conducted a hearing test and determined I had lost circa 30% of hearing in my right ear. He then organised for me to have an MRI examination to discount a tumour as the cause of my hearing issues. The MRI showed no abnormal structures in the brain or ear structure, although the radiologist commented that I had a lot of small capillaries close to nerves around my inner ear. 

The ENT said he could not tell me the cause of the tinnitus, perhaps it was a viral infection of the inner ear that had damaged cilia in my cochlea, age-related hearing loss. 

The ENT prescribed Betahistine and Cinnarizine to try to stabilise and hopefully improve the situation. The medicines seemed to provide some reduction in the discomfort, but the noise remained albeit with less high/low tones and volumes. I returned a month later for another hearing test, which showed the hearing loss was not improved and the whistling/buzzing noise was still present. Because I was not sleeping due to the noise, I was exhausted, hence I was prescribed a sedative to assist in being able to sleep.

The tinnitus has impacted my social life, as I find it difficult to concentrate on a conversation if I’m in what I now feel is a noisy environment eg bar, restaurant and I have to be careful where I sit in a restaurant eg to avoid being next to a table of people who are talking loudly as the muffled sounds make it difficult to hear those on my right hand side. 

I spent a lot of time on the internet searching for possible causes and treatments for tinnitus eg deficiencies of Vitamin D, Vitamin B12, Magnesium - hence in case they were a root cause I started to take supplements of these vitamins and magnesium sulphate. 

I found apps for tinnituis sufferers, which included a range of pre-recorded nature noises eg waves, rain, running water and white noise to help mask the constant sound, for myself the most effective way to relieve the tinnitus was to listen to the sound of a running river noise each night to mask the noise and so help me fall asleep. 

I also visited an audiologist specialist who recommended I try a hearing aid, to reduce the discomfort during the daytime, this really helped to mask the sound by I think boosting other exterior sounds to mask the whistling and buzzing noise.

From my internet searches I saw that some people stated that they had improvements following acupuncture, hence I had approx 6 sessions the a traditional Chinese medicine acupuncturist. This seemed to reduce the volume of the tinnitus slightly.

Over time, I realised two triggers that made the tinnitus worse; firstly, if I was tired the tinnitus got worse which meant I did not sleep which meant I was more tired and the tinnitus got worse, hence the sedative tablets I was prescribed helped me to restore a normal sleep pattern. Secondly, if I drank more than 2-3 glasses of wine during an evening, the tinnitus got louder and I would lay awake all night listening to the buzzing and whistling sound in my head, hence now I only drink 1 -2 glasses of wine an evening to avoid being kept awake by the tinnitus. I believe that the alcohol has the effect to dilate the blood vessels in my inner ear (the micro-capillaries are very close to the nerves) so the engorged blood vessels apply pressure to the nerves which irritates the nerves, causing the perception of noise and hence tinnitus.

I also visited my general physician who prescribed me an anti-depressant medication to take for a couple of weeks, as there is evidence that this can help relieve tinnitus in some people. However for me this medication did not work, in fact I suffered from side-effect of restlessness, which kept me awake at night so made my tinnitus worse. 

My general physician, then recommended I visit the Activate centre. 


3. How was your experience with the treatment program at "Activate," and what aspects of the program did you find most helpful?
I visited the “Activate” centre, I was assessed with a self completion questionnaire to assess the impact of tinnitus on my life, was assessed as being highly impacted by tinnitus. My hearing was tested and in my right ear, my bone conductivity was more sensitive than my tympanic membrane at most frequencies. 

I followed a protocol of 10 days intensive treatment, which involved; low level laser laser therapy applied to wrists (to help de-toxify blood), vasovagal stimulation (to stimulate parasympathetic nervous system to be in better balance with the sympathetic nervous system and to be less stressed), electro-therapy bed (to stimulate/relax muscles in the neck and upper back), massage to the interior of the mouth (to help relax the muscle area at top of the Eustachian tube) and to take a number of daily supplements (Magnesium, Turmeric & Glynac).

I followed up this protocol with a series of further low level light laser therapy treatments, but this time directed into the ear, which I believe was the most efficacious. I also had a couple of additional hearing tests over the next 3 months, which showed significant improvement on the balance between my tympanic sensitivity vs bone conductivity hearing in my right ear.  

Lastly, I had 4 appointments with the physiotherapist at the “Activate” centre, which I believe was also effective as he relieved tension in my neck and at the base of my skull on the right hand side of my head.


4. What were your feelings and experiences during the 10-day treatment program at "Activate"?
The result of the 10 day protocol was that my tinnitus dramatically reduced, it is not really possible to identify which of the different elements was the most effective, as the different treatment schedule was in parallel. However the overall result was a significant improvement of symptoms. The most noticeable impact was a stopping of the loud buzzing noise, which left me with a higher pitched whistling noise, which over the weeks has periods of being louder and quieter during the daytime and changes to a hissing noise.


5. At what point during the treatment did you start to notice a change in your tinnitus symptoms?
I would say that I started to notice an improvement after circa 5 appointments.

6. In your life today, what impact has "Activate's" tinnitus treatment program had on your overall well-being?
The impact of the “Activate” programme on my life has been a positive and dramatic impact ! It has meant that I can enjoy my life again and no longer be completely focussed on my tinnitus symptoms. 

The tinnitus is still present, the buzzing noise is gone and is replaced by a whistling noise that sometimes changes to a hissing noise, but its now at a level that I can manage and I truly hope it will continue to improve.

If I have learnt to partially ignore the whistling noise ie to try to block it out, but if I talk/think about it, it seems to get louder. 

In addition to the “activate” treatment protocol, to reduce the impact of tinnitus, I focus on; making time to rest, avoiding excess alcohol, avoid letting myself to become stressed. I believe following more protocols will help to further reduce the impact that tinnitus has on my life. 


7. Would you recommend our program to others who are suffering from tinnitus, and why?
I would strongly recommend tinnitus sufferers to seek help from “Activate”, I believe the wholistic and multiple treatment protocols have helped me get my life back to normal.

It’s been a long patient journey, but I do believe that I’m well on the way to recovery.

My remaining symptoms that I hope will further improve with treatment and time are; a high pitched but low volume whistling/whining noise and hissing noise at bedtime. And in the morning a feeling of pressure build-up in my ear each morning and the whistling noise.

Vous pouvez aussi aimer :

Encore une réussite pour notre programme de lutte contre les acouphènes
Patrick témoigne de son parcours au centre Activate à Genève
Acouphènes et perte auditive